ma banniere
Classic Moderne

Réinstaller Ubuntu sans toucher au dossier "home"


- PREREQUIS -

Avoir un Live CD ou un Live USB d'une version égale ou supérieure à la 8.04 LTS.
Avoir cette procédure: imprimez-la avant de démarrer la réinstallation.
Si vous avez plusieurs partitions Ubuntu, connaissez les références de celle que vous souhaitez réinstaller (quelque chose comme sda1 ou sdb3). Ce n'est pas nécessaire si vous n'avez qu'une partition Ubuntu.
Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu déjà installée, il est utile (mais pas indispensable) de connaître la version du noyau Linux installée par votre version (saisissez uname -r dans un terminal et vous aurez quelque chose comme 2.6.32-22-generic).
Par prudence, avoir sauvegardé votre "/home" sur un support externe.



- PROCEDURE -

Démarrez votre Live CD ou votre Live USB, et lancez l'installation.
Lors de l'installation de Ubuntu, juste après le choix du clavier, vous verrez s'afficher "démarrage de l'outil de partitionnement".
Dans l'écran qui s'affiche ensuite, il faut cliquer sur "définir les partitions manuellement (avancé)", puis "Suivant" , ce qui affiche la table (la liste) des partitions existantes.
Double-cliquez sur la partition système Ubuntu que vous voulez remplacer.

Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle "modifier une partition". Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones:
"taille de la nouvelle partition" : conservez la taille actuelle.
"Utiliser comme" : choisir le format actuel de la partition1).
"Formater la partition" : ne cochez pas la case.
"Point de montage" : ouvrir la liste déroulante et choisir » / » (réinstallation sur la racine de la partition).


Validez.

Un message d'erreur indique que vous n'avez pas demandé de formatage: cliquez sur "Continuer".
Maintenant choisissez le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon l'accès à l'ancien "/home" pourrait poser problème.
Terminez l'installation du système, puis redémarrez-le.

Votre menu grub (grub-pc) de démarrage affiche plusieurs noyaux (ou kernel) Linux, du genre linux 2.6.30-14-generic. La réinstallation sans formatage n'enlève pas les précédents noyaux installés.

Si votre réinstallation concerne une toute nouvelle version d'Ubuntu, le noyau au N° le plus élevé (en haut du menu grub) est le noyau par défaut de votre installation. Utilisez-le.

Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu que vous aviez déjà installé, il est fort possible que le noyau par défaut de votre réinstallation ne soit pas celui avec le numéro le plus élevé.
=> Il est fortement conseillé de démarrer la première fois sur le noyau par défaut de votre réinstallation (et dans ce cas, ce n'est pas le plus récent).

Si vous ne le connaissez pas, testez les différents lancements de Grub, jusqu'à trouver un Ubuntu fonctionnel, et faites les mises à jour système (dans gnome: Système => Administration => Gestionnaire de mise à jour).
Une fois terminé, redémarrez Ubuntu. La version la plus récente du noyau affichée par le menu Grub est maintenant pleinement fonctionnelle.

Le système a été réinstallé. Vous avez perdu les programmes spécifiques installés précédemment. Mais l'ancien » /home « , avec vos fichiers personnels et les répertoires cachés de configuration des logiciels, a été préservé. Il suffit donc de réinstaller vos logiciels pour qu'ils retrouvent leur ancienne configuration.

Remarque: avec cette démarche, vous finissez par avoir beaucoup de noyaux différents dans votre menu grub (et dans votre système).
Il n'est pas nécessaire d'en garder plus de deux: le dernier et le précédent (par prudence, en dépannage). Vous pouvez enlever les autres de votre système (ce qui les enlèvera aussi de grub).
Pour ce faire, allez dans votre gestionnaire de paquet (Synaptic ou KPackageKit) et chercher les noyaux au format linux-image-2.6.N°-n°-generic, par exemple linux-image-2.6.30-16-generic.
Sélectionnez-les pour désinstallation, sauf les deux plus récents. Ubuntu Tweak (si vous l'avez installé) a aussi une fonction de nettoyage des noyaux, plus ergonomique.





Haut-de-Page