ma banniere
Classic Moderne

La Chasse aux Idées fausses


Linux-2 Avant toute chose, il convient de balayer quelques idées fausses concernant GNU/Linux:

1) Linux, c'est trop compliqué pour moi.

C'est comme tout, il suffit de s'y mettre. Passer sous Linux nécessite une période d'apprentissage et d'adaptation normale, mais courte.
Lorsqu'on commence sous Windows ou Mac, on est tout aussi perdu, mais à mesure qu'on utilise l'outil, on apprend, on demande conseil, et on finit par se sentir à l'aise.

Pour GNU/Linux, c'est la même chose: la communauté est très active, et il est aisé de trouver une réponse à ses questions sur les nombreux forums présents sur le Net.

Les distributions Linux modernes sont intuitives et faciles d'accès. (Ubuntu, Mandriva, OpenSuse, Fedora…)
Contrairement à certaines croyances, pas besoin d'être informaticien chevronné pour les utiliser !

2) Linux ce n'est pas terrible, on a des problèmes de compatibilité matérielle.

Si cela arrive (de moins en moins cependant), GNU/Linux n'est pas à mettre en cause.
Il faut jeter la pierre aux fabricants de matériel informatique, qui ne publient pas les pilotes appropriés pour GNU/Linux.

La plupart du temps, on trouve une solution de rechange, et la communauté propose des pilotes libres qui fonctionnent parfaitement.

Le mieux est de s'assurer qu'un nouveau périphérique est compatible avec Linux.

Il faut par ailleurs se faire à l'idée qu'il faudra peut-être se séparer d'un matériel trop récalcitrant et lui préférer un modèle linux-friendly.



- C'est le prix de la liberté -

Avec les machines récentes, presque tout est bien reconnu par Linux.
Ubuntu propose un gestionnaire de pilotes propriétaires, qui permettent par exemple d'utiliser correctement certaines cartes graphiques.

On peut recourir à quelques astuces pour contourner les problèmes éventuels: si un appareil photo n'est pas reconnu en USB, on peut utiliser directement la carte SD, qui elle sera très bien reconnue par Linux.

Pour Internet, il faut se connecter de préférence en Ethernet, car les modems/routeurs sont reconnus automatiquement.
Le Wifi fonctionne très bien sous Ubuntu. La dernière version, Intrepid Ibex, met d'ailleurs l'accent sur la mobilité et l'accès aux réseaux (WiFi, 3G…)

Les WebCams sont bien prises en charge elles aussi, et la plupart des modèles fonctionnent automatiquement.

En ce qui concerne les imprimantes et les scanners: il subsiste des problèmes avec certains modèles, à cause de constructeurs qui hélas ne jouent pas le jeu.



- Les Avantages des Logiciels Libres -

Utiliser des logiciels libres présente de nombreux avantages, que nous allons énumérer ici:

L'interopérabilité:
Les documents créés avec des logiciels libres peuvent être lus sur toutes les plateformes (Windows, Mac, Linux).

La pérennité des applications et des formats:
Le code étant accessible à tous, si un projet est abandonné par ses développeurs (entreprise privée ou particulier), celui-ci peut-être repris par un autre.
Il en va de même pour les formats, ce qui assure leur pérennité, et la compatibilité entre leurs différentes versions.
Un format .odf (texte OpenOffice) ou .ogg (audio ou vidéo), sera lisible avec toutes les versions des logiciels qui les prennent en charge (contrairement aux différents formats de Microsoft Office, par exemple).
L'ODF, en outre, est une norme ISO.
Ce format sera pris en charge par Office 2007 SP2 au début de l'année 2009.
Les échanges de fichiers entre les deux suites bureautiques ne poseront donc plus le moindre problème.



- Un vrai pouvoir d'achat -

Les logiciels libres sont peu coûteux, car les entreprises qui créent ces logiciels ne basent pas leur activité sur la revente de logiciel, mais sur les services fournis en rapport à ces logiciels.
La plupart sont gratuits pour un usage personnel, même si la gratuité n'est pas systématique.
Il ne faut d'ailleurs pas confondre logiciel gratuit (freeware, ou gratuiciel) avec logiciel libre, dont le code source est ouvert (Open Source).
Les anglo-saxons ont d'ailleurs une expression pour l'imager : "Free as in freedom, not as in free beer."



- La Communauté Linux -

Un autre des grands avantages du libre, c'est sa communauté d'entraide:
Nous avons tous eu pour commencer et nous guider en informatique un "copain qui s'y connaît".

Eh bien, avec la communauté Linux, vous aurez des tas de copains qui s'y connaissent !
Par exemple, vous pouvez demander de l'aide sur les forums d'Ubuntu-fr.org, ceux de Framasoft.net ou Présence PC.



- Un grand choix de logiciels -

Grâce au libre, vous aurez à disposition un grand nombre de logiciels, facilement accessibles par une sorte de bibliothèque intégrée dans votre SE (Synaptic dans le cas d'Ubuntu).
Il suffit de se rendre dans cet outil et de lui dire d'installer le programme qui vous intéresse.
Cerise sur le gâteau, il est possible d'installer simultanément autant de programmes que vous le voulez.

La désinstallation est tout aussi simple, et ne laissera aucune trace sur votre PC.
Pas besoin de nettoyage ou de défragmentation du disque dur, car le système de fichiers utilisé par GNU/Linux est plus performant que celui de Windows, et sait ranger comme il faut les données qu'on lui soumet.
Aujourd'hui, il est possible de passer son poste de travail sous Linux avec Ubuntu.



- Les avantages d'Ubuntu Linux -

C'est une distribution stable, car basée sur une autre distribution très aboutie, la Debian.

Elle est sécurisée:
le pare-feu est intégré et activé par défaut, il n'existe pas de virus connus pour les postes personnels, donc pas besoin d'antivirus sous Linux.
(Certains sont néanmoins disponibles si vous souhaitez évitez de contaminer vos amis qui seront restés sous MS Windows).

Les failles de sécurité sont réparées très rapidement, car elles ne dépendent pas d'une entreprise et sont prises en charge par une communauté mondiale de programmeurs (travaillant pour des entreprises ou bénévolement).
Le code source des logiciels étant ouvert, chacun peut le consulter et l'améliorer.
Les logiciels libres sont étroitement surveillés et ne contiennent ni espiogiciels ni code malicieux.



- Ubuntu est léger et rapide -

L'installer donnera une deuxième vie à une machine vieillissante lente sous Windows.
Les mises à jour sont fréquentes, et les nouvelles versions gratuites. Une nouvelle version d'Ubuntu est livrée tous les six mois.

Anecdote amusante, toutes portent le nom d'un animal (une tradition dans le monde Linux): les versions précédentes s'appelaient Feisty Fawn, Gutsy Gibbon Hardy Heron, Intrepid Ibex.
La nouvelle mouture se nomme Jaunty Jackallope.




- Une offre logicielle complète -

Ubuntu est livrée avec un large éventail de programmes qui couvriront vos besoins de bases.
Vous pourrez surfer sur Internet avec Firefox, consulter vos e-mails, gérer votre agenda, vos tâches et mémos avec Evolution (ou Thunderbird), produire des documents textes ou des feuilles de calcul avec OpenOffice.org, écouter de la musique et des podcasts avec Rhythmbox,
visionner des vidéos avec Totem, retoucher des images avec The Gimp, classer et consulter vos photos numériques avec F-Spot, encoder des CDs avec SoundJuicer et graver des CDs/DVDs avec Brasero etc.

Ubuntu offre une interface intuitive, ou vous trouverez rapidement vos marques.
Quand vous installez un logiciel, celui-ci sera classé automatiquement dans la bonne rubrique.



- Tester Ubuntu avant de l'installer -

Le CD d'installation d'Ubuntu se présente sous forme de liveCD.
Un liveCD permet de tester Ubuntu (ou toute autre distribution Linux) sans rien installer sur votre disque dur.

Ainsi, on peut s'assurer que son matériel est reconnu, et voir à quoi ressemble la bête.
Au redémarrage, vous retrouverez votre PC comme vous l'aviez laissé, sans que rien n'ait été modifié.



- Comment utiliser le Live CD -

Démarrez votre ordinateur, insérez le CD, puis redémarrez.
Si votre PC ne démarre pas sur le CD, il faut configurer l'ordre de boot dans le BIOS (placer le lecteur de CD/DVD avant le disque dur.)



- Quels composants pour Linux? -

Un des points forts de Linux est son exigence relativement faible en termes de ressources matérielles, y compris pour les dernières distributions.

La configuration minimale pour Ubuntu ne nécessite que 384 Mo de RAM et 4 Go d'espace disque.
Les plateformes de tests utilisées pour cet article n'ont rien d'une configuration pour les jeux ou bien d'une vitrine technologique, bien au contraire, toutes deux sont très ordinaires.
Ce sont des configurations bureautique type quand on a Windows Vista à l'esprit: la plateforme 32 bits a été assemblée pour illustrer les PC actuellement remplacés à cause de performances insuffisantes sous Vista, tandis que la configuration 64 bits s'en tire bien mieux parce que plus récente, mais reste tout de même orientée bureautique.

Le but ici est de vérifier les fonctionnalités et non pas de mesurer la performance, voici les composants en détail par souci de transparence:

Configuration 32 bits:

CPU Intel Pentium 4, 2.4 GHz
Carte mère Biostar P4M80-M4
DRAM 512 Mo DDR, 266 MHz 4 Go DDR2, 800 MHz
Puce graphique Radeon 9550 256 Mo DDR AGP
Disque dur EIDE 7200 tr/min


Configuration 64 bits:

CPU AMD Athlon 64 X2, 2.0 GHz
Carte mère Biostar NF61S-M2 TE
Puce graphique Nvidia GeForce 6100 intégrée
Disque dur SATA 3 Go/sec, 7200 tr/min


NB :
Ce guide va nécessiter des changements à la table de partitionnement du disque dur, lesquels peuvent entraîner des pertes de données.

Il faut savoir comment graver un fichier ISO sur un CD, de même que paramétrer le BIOS pour que l'ordinateur démarre sur le lecteur/graveur optique.
Des connaissances de bases sur le partitionnement des disques durs sont également nécessaires.
Dans la perspective d'un double boot Ubuntu & Windows, il faut s'assurer d'installer Windows en premier, vu que l'inverse génère très vite des problèmes.
Si le programme de partitionnement contenu dans le CD d'installation d'Ubuntu ne vous inspire pas confiance ou bien si vous souhaitez utiliser un autre utilitaire de partitionnement en amont, sachez qu'il faudra un minimum de 10 Go d'espace non-partitionné pour suivre l'installation d'Ubuntu au travers de ce guide.
Enfin, pour installer Ubuntu sur un autre disque dur que celui où se trouve Windows, il suffit de suivre les instructions pour un disque dur vierge.



- Combien de Bits? -

Le choix suivant se fait entre les versions 32 et 64 bits.
A l'image de Windows, il faut garder à l'esprit que la version 64 bits d'Ubuntu a plus de soucis de compatibilité que la version 32 bits.

Parmi les applications populaires qui posent problème en 64 bits, on peut citer Google Earth et Adobe Flash 10.

A vous de choisir, sachant les versions 32 bits sont des choix plus sûrs au final.



- Comment se procurer Ubuntu? -

Rien de plus facile:
Ubuntu est une distribution gratuite. On peut télécharger une image disque (.iso) sur leur site et la graver sur un CD.
Il est également possible de commander un CD, seuls les frais de port vous seront facturés.
Après cette présentation, en espérant qu'elle vous aura donné envie de choisir la liberté et de migrer sous Linux, passons aux choses sérieuses et voyons comment installer ce nouveau système d'exploitation.

Les Versions Disponibles sont téléchargeable ICI





Haut-de-Page